Second tour législatives: Pas de consigne

A la suite du premier tour des élections législatives de dimanche dernier, les militant.es EHBai se sont réuni.es dimanche soir dans les circonscriptions pour débattre du panorama du second tour. Selon notre
procédure interne, une réunion de coordination lundi matin a permis de construire une position collective que nous avons rendue publique via un communiqué de presse.

Comme évoqué dans le communiqué, en tant que mouvement de gauche, sur les questions sociales, sociétales et écologiques nous savons différencier les programmes politiques de la NUPES et d’Ensemble. A ce titre, nous ne nous situons pas à équidistance des candidat. es qualifié.es au second tour.

Le programme de la NUPES comporte des points de blocage manifestes à propos de thèmes politiques qui sont au fondement même de notre engagement politique. C’est le cas de l’Euskara et du système immersif,
du processus de paix ou encore de l’institution Pays Basque.

Le candidat NUPES de la quatrième circonscription, Iñaki Echaniz, a sollicité une rencontre de notre part. Fidèles à notre volonté de dialogue entre forces politiques de gauche, nous avons eu un échange ouvert et constructif hier soir qui a permis d’évaluer les différences de position entre les candidat.es de la NUPES.

Nous confirmons que nous ne donnons pas de consigne de vote. Nous apportons toutefois une nuance sur la 4ème circonscription où nous considérons que le bulletin de vote Echaniz est moins problématique que sur les autres circonscriptions pour contrer la candidate de Macron, Annick Trounday.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.