54152 logements vides en Iparralde !

Ce matin, le groupe « Foncier et Logement » d’EHBAI a organisé une action de sensibilisation à la question des logements vides qui comprend les logements vacants et les résidences secondaires.

Depuis plusieurs mois maintenant, la thématique du logement est revenu sur le devant de l’actualité.

Alors que le rythme des constructions s’accélère, au détriment des terres naturelles et agricoles, que certain.es s’offrent une résidence secondaire en Iparralde, qui reste vide 9 ou 10 mois dans l’année, dans le même temps les jeunes et la population locale ont de plus en plus de mal à trouver un logement digne et abordable.

Selon les chiffres officiels données par le Programme Local de l’Habitat (PLH) de la CAPB, il existe aujourd’hui en Iparralde 54152 logements vides (11904 logements vacants + 42235 résidences secondaires).

Ces chiffres font froid dans le dos et représentent un des points majeurs du problème du logement en Iparralde.

Pour donner à voir cette dure réalité, ce matin, plusieurs dizaines de militant.es se sont mobilisées en posant des panneaux informatifs à l’entrée des communes.

Cette action entre dans le cadre de la campagne « Urgence Logement » que nous avions présentée devant le siège de la Communauté Pays Basque le samedi 10 avril dernier. Dans la perspective d’une manifestation massive en novembre prochain, nous poursuivons le travail de sensibilisation auprès du public et des élu.es. Nous ouvrons ce lundi un site internet spécifique qui nous permettra de mener un travail pédagogique auprès de la population mais aussi recueillir des témoignages ou contributions des habitant.es.

De nouvelle mobilisations sont programmées pour les prochaines semaines. N’hésitez pas à nous rejoindre : etxebizitza@ehbai.eus

1 Comment

One thought on “54152 logements vides en Iparralde !

  1. Bonjour, je cherche actuellement un T2 autour de Mouguerre parce que je commence un cdi le 1er juillet.C’est un vrai parcours du combattant !
    Je reviens dans ma région après 13 ans d’absence, même avec des moyens c’est casi impossible !
    Votre mouvement est plus que justifié, bravo à vous!

Les commentaires sont clos