Nazioa gara, construisons notre avenir ensemble

Aujourd’hui, EHBai et EH Bildu souhaite par le biais de cette conférence de presse, présenter leur lecture commune et la campagne que nous effectuerons à l’occasion des élections au Parlement européen qui auront lieu le 9 juin.

Tout d’abord, nous voulons faire un constat: lors de ces élections, les citoyen⋅nes basques ne pourront pas voter pour la même liste dans tout le Pays Basque. Nous sommes une nation, mais la division territoriale reste en vigueur et, par conséquent, les basques sont obligé⋅es de voter par circonscription unique des Etats espagnol et français.

Dans ce contexte, l’influence du Pays Basque nord sur la circonscription de l’Etat français est très faible et la présentation d’une liste défendant les intérêts et les besoins propres aux basques n’a aucune chance d’être représentée au Parlement européen. Les abertzale de gauche sont donc obligé⋅es de s’intégrer dans une liste de l’Etat français. Cela réduit évidemment les possibilités car il rend difficile la présentation d’un projet centré sur le Pays Basque.

Membre de la fédération Régions & Peuples Solidaires (R&PS), EHBai a participé activement au cours des derniers mois au processus de participation à ces élections. Dans le cadre de la procédure qu’il a menée au niveau interne, EHBai donnait la priorité à deux options pour se présenter aux élections européennes.

La première était la préférence donnée à une offre souverainiste entre les nations sans État qui sont dans l’État français. Il n’y a pas eu d’opportunité de créer un tel projet. Cela aurait été la première fois qu’une telle expérience aurait été menée.

La deuxième était de conclure un accord avec les Écologistes (ex-EELV). Cependant, l’alliance historique avec ces derniers que R&PS passait lors des élections européennes n’a pas été possible cette fois-ci.

Finalement, l’alliance s’est faite avec le Parti Radical de Gauche (PRG) et d’autres forces.

A l’issue d’une procédure interne, les militant⋅es d’EHBai ont pu voter sur ces différentes possibilités en février dernier et une large majorité a décidé de ne pas participer de manière active à la campagne avec la liste qui se constituait.

Il n’y aura donc pas de bulletin de participation d’EHBai dans les bureaux de vote le 9 juin. Pour autant, nous allons mener une campagne électorale active du 24 mai au 7 juin autour de deux axes.

 

« Nazioa gara, construisons notre avenir ensemble »
Avec EH Bildu, nous diffuserons dans les semaines à venir le message que nous sommes une nation au cœur de l’Europe et que nous avons le droit de décider de notre avenir. Car pour relever les défis et prendre des décisions fortes face à la crise mondiale actuelle, le Pays Basque a plus que jamais besoin de souveraineté. Les conséquences des décisions extérieures sont innombrables chez nous, les citoyen⋅nes en souffrent et c’est pourquoi nous sommes convaincu⋅es que des solutions doivent être envisagées en Europe à l’échelle basque.

Dans le cadre de cette campagne, les habitant⋅es du Pays Basque ne pourront pas voter pour la liste EH Bildu de Pernando Barrena. En revanche, compte tenu de la croissance électorale d’EH Bildu, il existe de réelles chances que le souverainisme de gauche soit incarné par un député européen à Bruxelles au cours des cinq prochaines années. EHBai voit un fort potentiel dans cette démarche, car nous aurons un élu basque au Parlement européen pour entretenir des relations étroites avec les acteurs du Pays Basque nord et défendre leurs intérêts.

Par conséquent, afin de pouvoir agir ensemble et donner corps à cette possibilité, Oier Imaz, membre d’EHBai, se présente à ces élections sur la liste d’EHBildu.

L’événement principal de cette campagne aura lieu le 5 juin à 19 heures, avec une conférence. Pernando Barrena, candidat d’EHBildu, sera présent.

 

« Eskuin muturrari ez, pas d’extrême droite au Pays Basque »
Le second axe que nous porterons est la lutte contre l’extrême droite et ses idées qui se renforcent en Europe et dans l’Etat français. EHBai mènera là aussi une campagne active au Pays Basque nord. Les élections passées ont montré qu’au Pays Basque nord, l’extrême droite n’a pas le niveau de soutien qu’elle a dans l’Etat français.

Cependant, vu le contexte, nous souhaitons exprimer notre inquiétude quant à la croissance possible de cette idéologie mortifère et c’est pourquoi le Pays Basque doit agir dans cette campagne comme un rempart contre l’extrême droite.

Nous voulons dire clairement aux citoyen⋅nes que l’extrême droite défend des idées xénophobes et rétrogrades.
Nous sommes face à un projet risqué qui pousserait le capitalisme à l’extrême: plus d’autoritarisme et moins de démocratie, la destruction des services publics, la privatisation à tout-va et le démantèlement de l’égalité des droits. C’est pourquoi nous appelons chaque acteur social et politique à agir sans ambiguïté face à cette menace.

 

Position d’EHBai
Par conséquent, nous sommes conscient⋅es que l’absence d’une liste à laquelle participerait EHBai crée un vide pour les électeur⋅ices qui soutiendraient notre projet.

Pourtant, EHBai estime qu’il faut donner une réponse forte à l’extrême droite et appelle donc à soutenir les candidatures de gauche qui reconnaissent le Pays Basque.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.