Enfin libres !

Enfin libres ! Aujourd’hui, après des années de mobilisations, Jakes Esnal et Ion Parot sortent de prison. Cette nouvelle suscite une joie immense pour nous.

Il y a deux ans, Xistor sortait de prison et à présent les juges ont accepté la liberté conditionnelle de Jakes et Ion. Ce résultat est le fruit du choix de la paix, le fruit de nombreuses mobilisations. Notre engagement collectif permanent en faveur d’une paix durable a rendu possible la remise en liberté de Jakes Esnal et Ion Parot.

Depuis la conférence internationale d’Aiete en 2011, de nombreux pas ont été faits par la société civile du Pays Basque pour avancer vers la construction d’un processus de paix. Cette route a été longue et compliquée, elle n’est pas terminée, mais la décision d’aujourd’hui est une excellente nouvelle.

En 2017, la société civile avait rendu possible le désarmement d’ETA qui avait ensuite décrété sa dissolution. En face, ce serait un euphémisme de dire que l’attitude des états français et espagnol n’a jamais facilité ce choix en faveur d’une paix juste et durable. Si des premiers rapprochements de militant‧es incarcéré‧es ont eu lieu dans un premier temps, la France s’est ensuite immédiatement positionnée dans un blocage permanent, rendant des décisions politiques et autoritaires qui bafouaient ses propres lois.

Le processus de paix ne peut se poursuivre sans le retour de tou‧tes les militant‧es emprisonné‧es ou exilé‧es. En ce sens, la décision d’aujourd’hui est une avancée majeure obtenue grâce aux multiples mobilisations. Celles-ci doivent se poursuivre et nous donnons d’ores et déjà rendez-vous le 8 octobre prochain à la manifestation organisée par SARE à Donosti.

Nous avons réussi, le Pays Basque a réussi a faire revenir Jakes et Ion dans leur pays.

Bienvenue chez vous et pensées amicales aux ami‧es et proches de Jakes et Ion !

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.