Nous poursuivrons la bataille contre les idées racistes et xénophobes

Ce matin, sur les réseaux sociaux, le journaliste Taha Bouhafs a révélé que le site d’extrême droite « français de souche » avait publié début aout une liste de militant.es, responsables politiques, syndicaux, associatifs et artistes considéré.es par le site comme « islamo gauchistes ».

La première interrogation est de savoir quelles sont les sources de ce fichier. Vient ensuite la question de la finalité d’une telle liste…

A la lecture des noms, deux militant.es de notre mouvement apparaissent sur ce fichier. Notre porte-parole Anita Lopepe et l’ancien élu bayonnais Jean Claude Iriart.

Nous dénonçons fermement ce genre de procédés scandaleux et illégaux, pratique habituelle mais inacceptable des mouvements d’extrême droite.

Nous étudierons, avec nos militant.es visé.es et en tant que mouvement politique, la possibilité de participer à une action collective à l’encontre du mouvement et des personnes à l’origine de cette publication.

L’engagement d’EHBAI et de nos militant.es à l’encontre des idées nauséabondes de l’extrême droite reste plein et entier. Nous ne céderons face à aucune tentative d’intimidation et poursuivrons plus que jamais la bataille idéologique contre les idées racistes et xénophobes véhiculées par ces groupes extrémistes.

0 Commentaire