Soutien aux quatre jeunes militant.es arrêté.es ce matin

Depuis ce matin, une opération policière est en cours et a débouché sur au moins quatre arrestations de jeunes militant.es.

Selon les informations parues jusque-là, il semblerait que ces arrestations soient liées à des agissements concernant le 14 juillet dernier à Saint Jean de Luz.

L’état français, dans son aveuglement nationaliste et jacobin, a encore et toujours recours à la répression, l’intimidation et à un déploiement de forces de l’ordre pour faire peser sur de jeunes militant.es une pression démesurée aux relents autoritaristes.

Les basques aspirent à vivre en paix dans leur pays sans avoir à subir de manière incessante le mépris et les attaques répétées de Paris à l’encontre de notre modèle de société, de notre langue. Nous subissons déjà les effets d’un tourisme de masse non régulé et d’un marché de l’immobilier laissé entre les mains de promoteurs sans limites. L’Euskara est perpétuellement méprisé et relégué à un statut de sous-langue sous couvert de la Constitution française.

Nous exigeons la remise en liberté immédiate de ces jeunes et l’arrêt des agressions envers le Pays Basque. Il est temps que l’État français s’implique dans la résolution intégrale du conflit et qu’il l’aborde enfin sous un angle politique.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.