LA RENTRÉE SCOLAIRE 2021-2022

Le Pays Basque Nord connait cette semaine la rentrée des classes dans une ambiance particulièrement tendue concernant l’enseignement en Euskara. Le courrier envoyé par le Rectorat hier est de nature à rassurer même si la route reste encore longue.

Depuis la censure de la loi Molac par le Conseil Constitutionnel et le refus du ministère d’ouvrir de nouvelles classes immersives, particulièrement dans le public, l’inquiétude grandissait en Iparralde.

La mobilisation collective des associations de parents d’élèves des différentes filières d’enseignement, appuyée par les élu.es de divers bords politiques a donc payé. Sur les 4 demandes, trois sont satisfaites, la quatrième pourrait l’être prochainement.

Mais ce changement de position, s’il est de nature à nous rassurer ne peut pas suffire. Quelle débauche d’énergie, quelle bataille pour assurer un des droits les plus élémentaires à savoir l’enseignement de notre langue ! L’état français, centralisateur au possible, gagnerait à décentraliser véritablement la politique d’enseignement des langues territoriales. Les décisions d’ouverture de classes bilingues et immersives ne peuvent dépendre de Paris ou de l’administration. Nous ne pouvons accepter cet épée de Damoclès qui flotte au-dessus de notre langue que certains responsables politiques ont décidé de condamner. Il existe ici en Pays Basque une volonté largement partagée de faire de l’école publique et des écoles privées un lieu de transmission de l’Euskara.

Par ailleurs, il apparait de plus en plus clairement qu’un changement de Constitution s’impose. L’Euskara, le corse, le breton l’occitan et toutes les autres langues doivent pouvoir jouir d’un statut de co-officialité.

Nous restons donc prudents et offensifs. Félicitons-nous d’avoir obtenu gain de cause sur ces ouvertures et espérons que demain, le cadre juridique et les lieux de décisions politiques permettent de ne plus avoir à subir cette préssion et cette incertitude jusqu’à la veille de la rentrée.

Il en va de la survie d’une des langues les plus anciennes d’Europe.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.