EHBAI et EHBILDU participeront à la manifestation pour dénoncer les politiques migratoires qui ont récemment entrainé la mort de deux migrants dans la Bidassoa

Demain, une manifestation est organisée entre Irun et Hendaia pour dénoncer les politiques migratoires inhumaines et criminelles qui ont entrainé la mort de deux jeunes migrants. Des représentant.es d’EHBAI et EHBILDU participeront aux deux cortèges.

Nous estimons que le modèle capitaliste qui accentue la pauvreté et le réchauffement climatique entraînera inévitablement l’augmentation des migrations et des mouvements de population. L’exploitation sans limite de pays par les puissances capitalistes condamne à l’exil des populations qui quittent leur pays en quête d’une vie meilleure, de conditions de vie plus acceptables comme tenterait de le faire chacun.e d’entre nous.

EHBILDU et EHBAI exigeons que les droits élémentaires soient assurés à toutes et tous sans exception. Cela commence par mettre fin immédiatement aux lois liberticides à l’encontre des étranger.es et en finir avec la politique migratoire inhumaine de l’Union Européenne. Il est totalement inacceptable pour nous, sur notre territoire d’Euskal Herri divisé par une frontière artificielle, que des reconductions immédiates et violentes aux frontières soient quotidiennement réalisées.

Il est urgent que les états français et espagnols remettent profondément en question leurs lois criminelles. Les reconductions manu militari aux frontières doivent cesser.
Pour finir, EHBILDU et EHBAI demandons aux administrations de prendre les dispositions nécessaires afin qu’Euskal Herri puisse être une terre d’accueil. Saluons enfin le travail des associations et des citoyen.nes qui se mobilisent sans relâche pour assurer un minimum d’humanité là où les pays européens s’entêtent dans des logiques mortifères.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.