Le droit au logement n’est pas à vendre

Nous étions présent.es ce matin à Ahetze pour dénoncer le projet immobilier inacceptable prévu sur ce terrain.

L’ancienne ferme Larre Luzea située sur ces terres agricoles est en phase de devenir 10 logements « de standing » aux prix inaccessibles pour les locaux. Ce sont donc de futures résidences secondaires sur le marché de l’immobilier qui passent à nouveau devant les besoins de plus en plus criants de la population locale en logements abordables.
 
La CDPENAF (Commission Départementale de Préservation des Espaces Agricoles Naturels et Forestiers) se prononcera cet après-midi sur le changement de destination de ce bâtiment agricole qui permettrait la mise en oeuvre de ce projet hors sol. Nous appelons les membres de cette Commission à prendre la mesure de la crise du logement en Iparralde et de ne pas aller dans le sens de la spéculation immobilière endémique en votant contre.
 
Les élu.es locaux se doivent au même titre que les autres acteurs et actrices de la chaine immobilière de prendre leur responsabilité et ont également leur rôle à jouer dans cette bataille d’un logement décent et abordable pour toutes et tous.
 
Lire notre communiqué

0 Commentaire