Loi « securité globale » manifestation samedi 30 janvier

MANIFESTATION À BAYONNE samedi 30 janvier à 10h30, place de la République contre la proposition de loi « Sécurité globale »

La proposition de loi dite « Sécurité globale » a été votée par l’Assemblée nationale et poursuit son cheminement parlementaire au Sénat.

Elle prévoit entre autres l’interdiction de diffuser les images de policiers en intervention (manifestations et autres) ce qui revient de fait à interdire de les filmer et ainsi témoigner d’éventuels abus ; elle instaure également la surveillance généralisée par drone et caméra piéton.

De plus, trois décrets pris récemment par le gouvernement permettra aux forces de l’ordre de collecter dans des fichiers les « opinions politiques », les « convictions philosophiques et religieuses » et «l’appartenance syndicale».

Face à cette politique autoritaire et après la mobilisation du 16 janvier où une centaine de rassemblements et manifestations ont été organisées dans l’ensemble de l’Hexagone, un nouvel appel est lancé pour le samedi 30 janvier.

Les organisations signataires du Pays Basque appellent à nouveau à manifester dans la rue samedi prochain pour dire OUI à la liberté de l’information et pour le respect de l’État de droit et de nos libertés individuelles et collectives.

Par ailleurs, ces organisations réitèrent la demande de totale transparence sur les circonstances de la mort de Nathalie Flores tuée à Bayonne le 11 janvier lors d’un contrôle de police et exigent que, le cas échéant, toutes les conséquences pénales soient menées à terme

Organisations signataires :

Partis politiques : EELV, EH BAI, ENSEMBLE!, Gauche Démocratique et Sociale, Génération.s, La France Insoumise, MJCF, PCF Côte Basque et Seignanx, PS 64.

Organisations syndicales : Association syndicale des avocats du Pays Basque, ELB, FSU 64, LAB, SAF (syndicat des avocats de France), SNJ, Solidaires, Union Locale CGT Bayonne, Union Locale CGT Hendaye et Saint Jean de Luz,

Associations et mouvements citoyens : Attac Pays Basque, Bizi, Gilets Jaunes, LDH, Stop Linky Bayonne