Dès ce soir, Alain Cocq refusera de s’alimenter et de s’hydrater afin d’alerter, une fois de plus, sur un sujet de société que les gouvernements successifs ont toujours refuser de traiter.

Alain Cocq est atteint d’une maladie incurable. Agé de 57 ans il vit un enfer depuis l’âge de 23 ans. Il demande simplement de pouvoir mourir dignement, de ne pas être maintenu artificiellement dans cet état de souffrance absolue, bref de pouvoir partir sereinement et mettre fin à cette situation insupportable.

Ces dernières années, régulièrement, le sujet de la fin de vie est revenu sur le devant de la scène médiatique. Mais il faut bien prendre conscience que c’est malheureusement un quotidien insoutenable pour bon nombre de familles. 90% des français sont favorables à la légalisation de l’euthanasie. Il devient urgent d’abroger la loi Cleys Leonetti de 2016 et voter une nouvelle loi qui permette réellement aux personnes de choisir leur propre mort lorsqu’elles se retrouvent en fin de vie.

En 2015, l’Observatoire National de la Fin de Vie a été supprimé et il n’existe plus depuis décembre 2018 de plan de soins palliatifs en France. Les moyens et le cadre légal manquent cruellement, laissant les familles bien seules dans des situations déjà douloureuses par nature.

Contrairement à d’autres pays comme les Pays-Bas, la Belgique, la Suisse ou encore le Luxembourg, la France reste bloquée sur une doctrine arriérée qui n’assure pas un droit à une fin de vie apaisée. Récemment l’Australie et la Colombie ont légiféré. L’Espagne et le Portugal ont ouvert une procédure parlementaire qui a pour objectif de dépénaliser l’euthanasie.

Le sujet n’est pas simple, il est même d’une certaine manière tabou pour les décideurs politiques. Il est pourtant primordial qu’un cadre clair existe pour assurer à chacun-e une fin de vie digne.

EHBAI s’associe à ce combat pour le droit de mourir dans la dignité, dénonce la réponse négative adressée par le président Macron à Alain Cocq hier et appelle les parlementaires à se saisir du sujet de la fin de vie.