Aujourd’hui, 8 mars, en cette journée internationale pour les droits des femmes, EH Bai souhaite dénoncer les inégalités faites à l’égard des femmes et promouvoir toutes les luttes en faveur de l’égalité.

Les traitements différenciés dans le monde du travail, dans l’espace public; la charge qui pèsent sur les femmes dans la répartition des taches domestiques et des taches d’aidants, et bien évidemment les trop nombreuses victimes de violences sexistes: c’est l’affaire de tous, celle des femmes et des hommes, celle des jeunes et des moins jeunes, celle des institutions et de la société civile, et de chacun d’entre nous.

Mais, aujourd’hui, avec ce rassemblement, et en tant que mouvement politique, nous souhaitons mettre l’accent sur le rôle des femmes en politique, et revendiquer haut et fort que les femmes doivent prendre toute leur place dans la sphère politique et dans les institutions.

Et il y a de quoi faire!

Sur les 158 communes du Pays Basque nord, seules 17 sont dirigées par une femme maire. Au sein de l’assemblée de la Communauté d’Agglomération, elles sont 52 sur 233 délégués au total (22%). Et elles ne sont que 4 femmes sur les 25 membres au conseil exécutif.

Dans les élections municipales de cette année, parmi les 100 têtes de listes candidates dans les communes de plus de mille habitants, seules 22 sont des femmes. Dans les petites communes, environ un tiers des candidats sont des femmes (36%). Celles qui s’engagent au premier plan dans le champ électoral sont encore trop peu nombreuses. Trop peu pour représenter une société pourtant composée à moitié de femmes!

Le changement ne se produira pas tout seul. Il faudra des politiques en ce sens, car nous subissons les conséquences d’un modèle de société, et certainement d’un modèle d’éducation aussi.

La Communauté d’Agglomération Pays Basque a récemment signé la Charte européennee n faveur de la parité. C’est une bonne chose. Le nouveau pacte de gouvernance mentionne la nécessité de prendre en compte la parité « dans la mesure du possible », mais sans préciser de règles pour y parvenir. Il faudra que ces engagements soient suivis d’actes. Et les futurs élus d’EHBAi ne manqueront pas d’agir pour qu’il en soit ainsi.