Ce matin la Guardia Civil a arrêté quatre militants abertzale.

EHBAI dénonce fermement les arrestations d’Antton Lopez Ruiz, d’Oihana Garmendia, d’Oihana San Vicente et de Haimar Altuna. Les personnes arrêtées sont des représentants politiques. Membres d’ EHBILDU et de SORTU, ils travaillent à construire une paix durable où le vivre-ensemble prévaut.

Alors que la grande majorité de la société basque aspire à la paix et à la démocratie, l’État espagnol continue dans un schéma de vainqueurs et vaincus. Une fois de plus, cette attaque révèle le profond déficit démocratique de l’État espagnol. Au lieu de résoudre les conflits politiques du Pays Basque et de la Catalogne par des moyens démocratiques, il continue de répondre par des arrestations et par la répression.

Ces arrestations n’ont pas leur place au Pays Basque. Cette situation doit cesser, la judiciarisation des conflits politiques doit cesser.