Nous dénonçons la décision du procureur concernant la libération conditionnelle de Lorentxa Beyrie

Malgré la réponse favorable formulée hier par le juge à la demande de Lorentxa Beyrie, le procureur a décidé de s’opposer à cette réponse favorable.

Comme nous le soulignions au moment où le procureur de la République avait fait appel de la remise en liberté conditionnelle de Xistor, nous réaffirmons que ce type de décision montre bien quels sont les opposants farouches au processus de paix. L’attitude du procureur nous parait inacceptable. Il est grand temps que les procureurs acceptent les décisions prises par les juges sur ces dossiers. Une fois de plus, nous constatons que la position du Parquet est complètement en décalage avec le processus de paix en cours au Pays Basque.

Nous souhaitons souligner à nouveau aujourd’hui l’importance des mobilisations en faveur de la paix. Nous continuerons à nous mobiliser jusqu’au retour de tous les prisonniers et exilés politiques chez eux, afin d’avancer sur le voie d’une paix juste et durable.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *