Visite de Christophe Castaner eta Fernando Grande Marlaska au Pays Basque

Aujourd’hui les ministres de l’intérieur français et espagnol seront au Pays Basque dans le cadre d’une réunion de travail sur la coopération policière à l’occasion du G7.

Comme nous l’avions dit lors de la visite au Pays Basque du Président Macron, la réunion des 7 puissances économiques mondiales est l’incarnation même du modèle de société dont nous ne voulons pas. Ces pays se retrouvent au service d’un système qui creuse de plus en plus les inégalités sociales, privilégiant les intérêts des plus riches et des multinationales. Ce même système qui sacrifie le climat au nom des intérêts financiers et privés de quelques-uns.

Le sommet du G7 ne répond aucunement aux attentes des habitant.e.s de notre pays et nous estimons qu’il ne devrait pas se tenir, ni ici, ni ailleurs !

Cette rencontre entre les ministres se déroule la veille du délibéré de la demande de libération conditionnelle de Xistor Haranburu, qui entame sa 30ème année d’incarcération tout comme Jakes Esnal et Unai et Ion Kepa Parot.

Demain, la justice française devra rendre sa décision concernant Xistor. Une réponse défavorable à la demande de libération conditionnelle serait pour nous inacceptable. La France et l’Espagne doivent s’engager sur la voie de la paix et la libération de Xistor serait un véritable pas en faveur du processus de paix en Pays Basque.

Dans ce contexte, nous appelons à participer au rassemblement organisé demain par les Artisans de la paix à 18 h30 devant la sous-préfecture de Bayonne en soutien à Xistor et à tous les militant.e.s incarcéré.e.s ou exilé.e.s.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *