Non au travail du dimanche! Action menée à Anglet

Les partisans du travail dominical avancent plusieurs arguments.
À chacun, EH BAI propose des réponses raisonnées.

Les gens sont volontaires ?

Les bas salaires notamment dans la grande distribution mettent les salarié-e-s dans une situation de précarité qui les contraint à travailler le dimanche pour boucler leur fin de mois.
Le travail du dimanche majore la flexibilité des horaires des travailleuses/eurs.
Et travailler le dimanche, c’est perdre un temps privilégié avec la famille et les amis

C’est bon pour l’économie ?

On ne dépense pas dimanche l’argent que l’on n’a pas samedi ou lundi.
Travailler le dimanche ne crée pas plus de richesse, ne distribue pas mieux la richesse.
Selon le ministère du travail, le travail du dimanche favorise les grandes surfaces au détriment du petit commerce qui a perdu 30 000 emplois.

C’est bien pour les consommateurs ?

Le changement climatique a commencé, il faut donc réduire notre consommation, nos déplacements, nos déchets au profit d’une meilleure qualité de vie.
Un dimanche sans consommation est propice aux moments de partage avec la famille, les amis, aux activités personnelles

EH BAI défend le repos dominical qui a été et reste une avancée sociale importante pour les travailleuses/eurs et s’oppose à la généralisation du travail le dimanche, véritable régression sociale.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *