Procès de Paris des Cinq d’Ossès

Nous souhaiterions apporter tout notre soutien aux cinq citoyens basques Terexa Lekunberri, Jeff Mateo, Grazi Etchebehere, Xabier Goienetxea Iragorri et Iñaki Reta Frutos qui sont convoqués lundi prochain au Tribunal Correctionnel de Paris, suite à leurs arrestations en juillet 2015.

Suite à l’opération policière , des fortes protestations et une véritable mobilisation de la société basque avait permis la remise en liberté de Terexa Lekunberri, Jeff Mateo et Grazi Etchebehere.

Ces arrestations ont permis une vraie prise de conscience de l’engagement pris par des citoyens basques pour faire avancer le processus de paix, face à la situation de blocage des autorités françaises . Ces artisans de la paix ont pris des risques pour faire bouger les lignes. Car il s’agissait bien de concrétiser la volonté de l’ETA de procéder à son désarmement.

Aujourd’hui, nous savons tous qu’ils avaient raison, et que leur engagement a conduit à ce qu’une page de l’histoire du Pays Basque soit tournée.

Nous souhaitons donc leur apporter tout notre soutien et demandons leur relaxe, car à la lueur des avancées de ces dernières années, le désarmement définitif de l’ETA le 8 avril 2017 et l’annonce de sa dissolution en mai 2018, ce procès n’a plus aucun sens. Les autorités françaises et ses différentes juridictions doivent plus que jamais prendre acte de cette réalité, et permettre ainsi de débloquer la voie ouverte par la société basque vers la résolution définitive du conflit.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *