Appelés à la barre pour avoir défendu et protégé des animaux sains

Lundi s’est tenu au tribunal de Pau le procès de Cathy Chabalgoity, éleveuse de canards à la ferme Ühartia à Barcus et Panpi Sainte-Marie secrétaire général du syndicat ELB, convoqués pour avoir entravé l’abattage de volailles au printemps 2017 durant la crise de la grippe aviaire.

EH Bai souhaite réaffirmer son soutien à Cathy et Panpi, appelés à la barre pour avoir défendu et protégé des animaux sains. L’Etat souhaite punir les paysan.n.s qui lui désobéissent, celles et ceux qui jour après jour œuvrent à la confection de produits sains et de qualité, à la protection de l’environnement et des ressources naturelles et au maintien d’un tissu agricole et rural dense.

Ce procès est encore un coup porté à l’agriculture paysanne et à ses défenseur·se·s. Cette politique de disparition des paysan·ne·s ne peut pas durer ! Iparralde a besoin de fermes à taille humaine, nombreuses, créatrices d’emploi et de valeur ajoutée sur le territoire, garantes de vie dans les villages et d’une agriculture productrice de denrées alimentaires de qualité.

Les peines et amendes requises sont disproportionnées et EH Bai espère que la justice sera revenue à la raison le 10 décembre prochain, date du rendu du délibéré.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *