Aiete : sept ans après…

 

Le Groupe de Contact International met aujourd’hui un terme à son activité. EHBAI souhaite saluer le travail et l’implication des membres de ce groupe durant ces 7 longues années, et nous souhaitons également rendre un hommage particulier à la mémoire de Koffi Annan disparu depuis.

Sept ans ont passé depuis la présentation publique de la feuille de route d’Aiete. Il faut dire que beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis. La journée d’aujourd’hui est l’occasion de tirer un bilan sur la concrétisation de cette feuille de route.

La société civile a su s’approprier ce processus de paix et le faire avancer. C’est cette implication qui a permis le désarmement de l’organisation ETA ainsi que l’ouverture d’un espace de discussion entre une délégation basque et le ministère de la justice français à propos des militant-e-s emprisonné-e-s.

Ces avancées sont le fruit de la mobilisation de la société civile de manière unilatérale sans même que les états français et espagnol ne daignent s’y impliquer.

En mai dernier, ETA a décidé et procédé à sa dissolution. A présent, il n’existe aucune excuse valable pour refuser de résoudre la situation des prisonnier-e-s et exilé-e-s politiques basques et obtenir la reconnaissance de toutes les victimes de ce conflit. Le chemin sera encore long mais nous n’avons plus de temps à perdre concernant les militant-e-s qui sont encore retenus injustement sous les verrous. Nous espérons vivement un changement clair dans les tous prochains mois, car nous avons la conviction que la société civile ne comprendrait pas que rien ne change.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *