Brevet en langue basque! Macron respecte le Pays Basque et la langue basque!

 

Les épreuves du brevet des collèges avaient lieu fin juin. Parmi les candidatEs, 179 élèves de Seaska ont composé leur copie de l’épreuve de sciences en euskara. Ces élèves, en ikastola, reçoivent des cours en immersion euskara toute l’année, il est donc naturel pour eux de rédiger dans leur langue.

Si l’année dernière les copies en euskara ont été corrigées, cette année le rectorat a récupéré et séparé ces copies et a annoncé qu’elles ne seraient pas corrigées. Cette décision porte un préjudice important dans la scolarité de 179 collégiens !

Face à cette injustice et cette rupture des droits linguistiques, une mobilisation était organisée à Bordeaux. La seule réponse donnée aux enseignants et aux parents d’élèves a été la présence des forces de l’ordre.

Après avoir réduit les places au concours, refusé les créations de postes nécessaires à un enseignement de qualité le ministère de l’éducation s’en prend à présent aux examens rédigés en euskara. Il faut en finir au plus vite avec cette vision jacobine qui vise à écraser les langues comme l’euskara. Il faut de plus rappeler qu’il y a seulement trois semaines la Communauté Pays Basque a reconnu officiellement le basque et l’occitan comme langue du territoire.

Nous nous solidarisons de toutes les mobilisations organisées par les enseignantEs, parents d’élèves et élèves de Seaska. Macron respecte le Pays Basque el la langue basque.

Cet article est également disponible en : Basque

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *