Appel à la manifestation de BAGOAZ

Le 16 juin prochain, le collectif BAGOAZ organise une manifestation à Bayonne en soutien à la libération de Jakes Esnal, Frédéric Haranburu « Xistor », Ion et Unai Parot.

Tous les quatre avaient été condamnés à perpétuité. Jakes, Xistor et Ion  ont déposé à plusieurs reprises des demandes de libération conditionnelle tels que le permettent leurs droits alors qu’Unai,  a fait la demande de finir sa condamnation en France. A chaque fois leurs demandes ont donné lieu à des refus. A chaque fois, derrière l’argumentaire juridique des procureurs et des juges, il y avait clairement une motivation politique. EHBAI a déjà fait connaitre son désaccord avec ces décisions, nous réitérons cette position en conformité avec l’avis de la majorité de la population d’Iparralde qui fait le pari de la paix.

Il y a maintenant un peu moins d’un mois, la dissolution d’ETA a marqué une étape importante dans la résolution du conflit. Comme nous avons pu le dire il y a quelques semaines, le conflit basque n’a pas débuté avec la création d’ETA et d’Iparretarrak et ne se termine donc pas avec leur disparition. Il est nécessaire de reconnaitre toutes les conséquences du conflit et de travailler à présent en faveur de la réconciliation et du vivre-ensemble.

Grace à la mobilisation militante et à la suite du désarmement du 8 avril 2017, un espace de dialogue s’est ouvert entre l’état français et la délégation d’Iparralde et les premiers rapprochements de prisonnier-e-s politiques ont eu lieu. Ces premiers pas sont minimes mais importants et doivent être salués. Nous estimons qu’au delà des rapprochements, il faut travailler à la libération de tous les prisonnier-e-s et au retour des exilé-e-s. La mobilisation doit se poursuivre jusqu’au retour à la maison du dernier prisonnier et du dernier réfugié politiques !

Dans cet objectif, nous serons dans les rues de Bayonne le 16 juin aux côtés de BAGOAZ et appelons à participer largement à cette manifestation.

Euskal Preso eta iheslariak etxera !

Cet article est également disponible en : Basque

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *