Pour le maintien des services publics

 

Le projet de société défendu par Macron prend forme au fur et à mesure des réformes. Petit à petit chaque secteur est concerné par les réformes qui s’enchainent. Le dernier texte en date met à mal les conditions salariales du public comme du privé en attaquant le lien social et la solidarité.
Les syndicats appellent ce jeudi à une journée de grève pour dénoncer la réforme qui affaiblira considérablement le service public.

Les méfaits de cette réforme sont nombreux et multiples : généralisation du travail précaire, gel du point d’indice ou encore suppression de 120 000 postes de fonctionnaires. Ce dernier point représente à lui seul la logique de destruction du service public dans laquelle est entré le gouvernement. Des conséquences directes sont à prévoir dans les secteurs de la santé, les transports ou encore dans l’éducation.

Ces domaines de compétences et la volonté d’offrir des services publics de qualité doit être un objectif de la Communauté Pays Basque. Nous avons ici un outil institutionnel qui doit nous permettre d’assurer un service public au plus proche des habitant-e-s. La Communauté Pays Basque doit s’emparer de ces sujets.

C’est pourquoi nous nous adressons à celles et ceux qui veulent travailler, vivre et décider en Pays Basque et les appelons à participer au mouvement de grève et à la manifestation de jeudi prochain.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *