Rassemblement 18h30 mairie de Bayonne

C’est aujourd’hui que le juge doit faire connaitre sa réponse à la cinquième demande de liberté conditionnelle déposée par Ion Parot.

Voilà maintenant 28 ans qu’il est emprisonné, cela suffit ! Dans le cadre du processus de paix engagé depuis plusieurs années, l’étape du désarmement du 8 avril dernier constitue une étape primordiale qui doit maintenant enclencher la résolution complète de la situation des prisonnier.e.s et exilé.e.s politiques basques.

Tou.te.s les militant.e.s politiques basques doivent sortir de prison et a fortiori celles et ceux qui peuvent bénéficier des libérations conditionnelles comme Ion Parot. L’attitude du pouvoir exécutif et du pouvoir judiciaire doit changer à leur égard.

Ce vendredi soir à 18h30 nous nous joignons à l’appel de BAGOAZ et appelons le maximum de personnes à se rassembler devant la mairie de Bayonne.

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *