Position d’EH Bai concernant les compteurs LINKY

Depuis plusieurs mois maintenant, ENEDIS a lancé l’installation des compteurs communicants LINKY. Certaines municipalités du Pays Basque Nord ont pris une position claire vis-à-vis de ce dispositif. Nous apprenons ainsi que trois maires sont convoqué-e-s devant le tribunal de Pau demain. EHBAI souhaite apporter son soutien le plus total à ces trois élu-e-s convoqué-e-s et de manière plus générale avec l’ensemble des municipalités du Pays Basque Nord qui se sont saisies de ce dossier et défendent les intérêts des habitant-e-s.

Ces compteurs nous semblent dangereux sur plusieurs points :

• LINKY répond à une logique de déshumanisation des services. Là où jusque-là des hommes et des femmes relevaient les compteurs, venaient ouvrir ou fermer les lignes, le nouveau compteur permet toutes ces interventions à distance. EHBAI défend un service public qui crée du lien social.

• Ce type de compteur, que l’on nomme «communicants» automatisent un certain nombre de procédures sans délais ni intervention : en cas de dépassement de puissance ou également d’impayés : coupure immédiate à distance de l’alimentation en électricité.

• L’installation de ces compteurs va couter près de 6 milliards d’euros ! Pour remplacer des compteurs qui fonctionnent !

• EHBAI n’est pas rassuré en sachant que le secteur de l’énergie en partie privatisé ou sous-traité aura alors accès avec ces compteurs à toutes les habitudes des habitant-e-s, constituant ainsi une base de données précieuses. Ces bases de données intéressent déjà les publicitaires qui sont prêts à les acheter pour nous vendre leurs produits de manière ciblée.

• Nous vivons, par ailleurs, déjà dans un environnement saturé en ondes électromagnétiques (Wifi, smartphone, ampoules basse consommation…). Le compteur Linky émet lui aussi ce type d’ondes pour lesquelles nous n’avons pas suffisamment de recul pour connaitre précisément les effets sur notre santé.

• Enfin l’installation à marche forcée y compris en l’absence du propriétaire ou contre sa volonté ne nous semble pas acceptable.

Qu’il faille réfléchir à la manière de consommer l’électricité afin d’en limiter le gaspillage nous parait nécessaire. Mais en plus de ne pas répondre à cette problématique l’imposition des compteurs Linky pose un certain nombre de questions qui nous dérangent profondément.
Nous disons à nouveau notre soutien aux maires d’Ossas-Suhare, Haux et Trois-Villes ainsi qu’à l’ensemble des élu-e-s qui se positionnent sur cette thématique.

Cet article est également disponible en : Basque

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *