Rassemblement contre l’état d’urgence

Appel à un rassemblement, devant la sous- préfecture à Bayonne le 18 Juillet à 18h30.
Les organisations signataires ci-dessous organisent ce rassemblement afin de protester contre l’escalade intolérable des procédures anti-démocratiques en cours.

Aujourd’hui alors que l’état d’exception a été prolongé pour la 6ème fois, le gouvernement souhaite le rendre irréversible en l’introduisant dans le droit commun.

Le gouvernement va soumettre dans les jours qui viennent au parlement un « projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme», dont l’objet affiché est de se substituer, à terme, à la législation d’exception que représente l’état d’urgence.

Il a pour cela recours à la procédure d’urgence parlementaire, qui confisquera à nouveau le débat et privera les parlementaires de la capacité d’examiner avec le recul nécessaire ce projet de texte et ses incidences sur les équilibres démocratiques.

Depuis 1986, les gouvernements de droite et socialistes ont empilé des lois « antiterroristes » permettant un Etat sécuritaire empiétant de plus en plus sur les libertés individuelles et collectives » Pour faire face à des situations extraordinaires et ponctuelles ces mesures prises en urgence et toujours rapidement adoptées, ciblent aussi les mouvements sociaux avec par exemple:

  • Interdictions de manifester (depuis 2015, 155 manifestations interdites, et plus de 600 interdictions individuelles de manifester)
  • Interdictions de séjour (près de 700 valant interdiction de se déplacer pour aller à une manifestation)

L’état d’urgence institutionnalisé ambitionne entre autre de museler le mécontentement populaire par la peur. C’est mal connaître « ceux qui ne sont rien ».

Signataires : AKM – CDDHPB – CGT Territoriaux – EHBAI – EELV – France Insoumise ––Indar-Beltza – LAB – LDH Pays Basque – NPA Pays Basque- PCF64 – Solidaires Pays Basque – Syndicat des avocat-e-s du Pays Basque

Cet article est également disponible en : Basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *